Cet article, intitulé “Pays en développement: les enjeux d’une “grande transformation”, a été publié par la revue Pouvoirs, n° 142 (septembre 2012).

La crise de 2007-2009, puis la crise de la dette de la zone euro amplifient le basculement déjà engagé du centre de gravité de l’économie mondiale vers les grands pays émergents. Le dynamisme et la croissance semblent aujourd’hui du côté des pays en développement, dont l’hétérogénéité est cependant très marquée. Chaque groupe fait face à des problématiques qui
lui sont propres. Mais la tendance est claire. Elle annonce une “grande transformation” dont les contours restent à préciser et dont les pays en développement vont être les principaux acteurs.

 

Cet article illustre dans un premier temps ce changement de perspectives, en partant de la façon dont les pays en développement ont traversé la crise récente. Il revient ensuite sur la situation de plusieurs groupes de pays en développement, en retenant un classement géographique, qui semble aujourd’hui le plus discriminant et cohérent. Il conclut en rappelant que les pays « avancés », qui ont largement façonné les institutions internationales, n’ont plus seuls la maîtrise de leur évolution ni de leur pertinence et doivent davantage impliquer l’ensemble des autres acteurs dans la redéfinition des structures et principes de la gouvernance mondiale. A cette aune, la politique publique d’aide au développement apparaît comme un instrument essentiel pour cela.

Pour lire une version pré-publication de l’article, cliquer ici.